• Yvan Pilon

Marché immobilier du grand Châteauguay : bon pour les vendeurs et les acheteurs !

Mis à jour : 22 avr. 2019




Contexte favorable aux vendeurs

Au mois de mars 2019, le marché immobilier des unifamiliales du grand Châteauguay a poursuivi sur sa lancée du début d’année. En effet, les données Centris pour les ventes d’unifamiliales dans la région montrent une progression par rapport aux années passées tout comme les deux premiers mois de l’année.


Si l’on compare avec le mois de mars 2018, on constate que le nombre de ventes a augmenté de 7 %. Plus implorant encore, le nombre d’inscriptions en vigueur à la fin du mois était en baisse de presque 10 %, passant de 392 en 2018 à 353 pour la présente année. Cet effet de rareté met une pression à la hausse sur les prix des propriétés.


Il n’est donc pas surprenant de constater avec de tels chiffres que le prix médian de ventes a progressé de 8,1 % depuis un an, passant de 239 734 $ pour le mois de mars 2018 à 259 228 $ pour le mois de mars 2019.


Si l’on pousse l’analyse un peu plus loin dans le temps, à savoir depuis 2016, la tendance de fond est alors sans équivoque.


Comme le montre le tableau ci-haut, depuis 2016, le nombre de ventes a cru de 24,2 % (de 99 à 123) pour le mois de mars pendant que pour la même période, les inscriptions en vigueur baissaient de 46,6 % (de 661 à 353), ce qui est considérable. Cette rareté de maisons disponibles a eu un impact direct sur le prix de vente médian. C’est donc sans surprise que nous constatons que le prix de vente médian des unifamiliales a augmenté de 24,7 % depuis 2016. Ce contexte est favorable aux vendeurs dans la grande région de Châteauguay et rien ne laisse présager un changement de tendance dans les prochains mois.


Les acheteurs aussi y trouvent leur compte !

D’autre part, il faut noter que la région est celle qui se montre aussi la plus accueillante pour les acheteurs d’un point vue budgétaire. Une brève analyse des données pour les ventes du mois de mars 2019 dans les agglomérations voisines montre un écart assez considérable dans les prix médians de ventes d’unifamiliales.


À l’est de Châteauguay, dans les municipalités de Saint-Constant, Sainte-Catherine, Delson et Candiac, le prix médian pour les ventes d’unifamiliales au mois de mars 2019 est de 328 000 $, soit 26,5 % de plus que dans la région de Châteauguay. Si l’on porte notre regard vers l’ouest à l’autre bout de la 30, nous notons que le prix de vente médian pour les unifamiliales à Vaudreuil pour le mois de mars est de 374 250 $. Cette fois-ci, l’écart de prix avec Châteauguay est encore plus important, soit 44,4 %.


Pour quiconque recherche une propriété, et encore davantage pour les premiers acheteurs, le coût d’acquisition d’une propriété dans la région de Châteauguay devient un facteur non négligeable dans la sélection de la localité où l’on décide de s’établir.


Bref, les nouvelles sont encourageantes autant pour les vendeurs, qui voient le prix de vente progresser, que pour les acheteurs qui peuvent trouver encore dans la grande région de Châteauguay une habitation somme toute abordable si l’on compare avec les voisins géographiques.


Bonne semaine !



La passion de l'immobilier et des gens