• Yvan Pilon

Marché actif à Châteauguay en novembre


Le marché immobilier de Châteauguay est demeuré insensible à l’arrivée automnale en 2021. Comme c’est le cas depuis quelques mois, l’offre de propriétés demeure à des niveaux historiquement bas. C’est là le facteur clé qui explique l’humeur du marché depuis maintenant presque deux ans.

 

Unifamiliales

Les données immobilières du mois de novembre montrent une forte augmentation du prix de vente médian pour les unifamiliales sur le territoire de Châteauguay. En effet le prix de vente médian est à la hausse de plus de 21 % depuis le mois de novembre 2020.


Le nombre d’unités vendus (59) a atteint un sommet depuis 2016 pour le mois de novembre. On note que le délai de vente s’est établi à 20 jours, à peu près au même niveau que l’année dernière. Le nombre d’unité à vendre est à son plus bas avec 65 unités seulement sur le marché au 30 novembre 2021, en baisse de 4 par rapport à l’année dernière. À titre comparatif, en 2016, il y avait pratiquement 200 unifamiliales de plus à vendre à la même date!

 

Copropriétés


Le mois de novembre a vu le prix de vente médian des copropriétés exploser depuis l’an dernier. En effet le prix de vente médian est passé de 238 500 $ en 2020 à 315 000 $ cette année, soit une hausse de 32 %. Le nombre de vente est légèrement en baisse par rapport à l’année dernière, en grande partie à cause de la faiblesse de l’offre. D’ailleurs, à la fin du mois de novembre, seulement 5 copropriétés étaient sur le marché. À titre comparatif, en 2016, il y avait 70 copropriétés à vendre sur le territoire de Châteauguay.


Le marché immobilier de Châteauguay demeure donc encore très favorable aux vendeurs.

 

Plusieurs pourraient croire que c’est au printemps que le prix de vente des propriétés est au plus haut. En analysant les données des douze derniers mois, on constate plutôt que les prix de vente médian évoluent sur le même plateau depuis le mois de mars pour les unifamiliales et avril pour les copropriétés. Le prix de vente médian des unifamiliales a même atteint un sommet en novembre. Pour le moment, rien ne laisse croire qu’une baisse significative des prix de vente pourrait survenir d’ici les prochains mois qui seront vraisemblablement encore à l’avantage des vendeurs. Le phénomène perdurera tant que l’offre de propriétés à vendre sera faible.


21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout