• Yvan Pilon

Chateauguay en manque de vendeurs !


Si Christophe Maé chantait « il est où le bonheur » en 2018, les acheteurs qui recherchent des propriétés dans la région de Châteauguay ce printemps peuvent chanter « il est ou le vendeur ».


En effet dans la région de Châteauguay (municipalités de Châteauguay, Beauharnois, Mercier et Ste-Martine), le nombre d’unifamiliales à vendre était en forte baisse par rapport aux années passées.


Nombres d’unifamiliales à vendre à la fin avril pour les cinq dernières années :

Depuis 2015, le nombre d’unifamiliales à vendre est en constante baisse. En 2019, il y a 91 propriétés de moins à vendre que l’année dernière, soit une diminution de 14,5 %. L’écart est beaucoup plus important si on remonte dans le temps. En effet, en comparant les données 2019 avec 2015, nous trouvons un écart négatif de 438 propriétés sur le marché de la revente, ce qui est considérable. Ceci représente une baisse de 45 % par rapport à 2015 !


45 % de moins de maisons à vendre aujourd’hui qu’en 2015, ce n’est pas rien !


Pourtant les acheteurs sont au rendez-vous.


Voici les chiffres pour le nombre de ventes pour le mois d'avril pour ces mêmes années :

La courbe des ventes va dans le sens contraire du nombre de propriétés à vendre. On constate que d’année en année, le nombre de ventes augmente sans cesse, et ce, malgré un inventaire de maisons à vendre de plus en plus réduit. Déjà cette année, il s’est conclu 21 % plus de transactions que l’année dernière. Depuis 2015 ? C’est une augmentation de 51,8 % du nombre de transactions.


Donc pour cette année, comparativement à 2015, il s’est vendu 51,8 % plus de maisons, et ce, même s’il y avait 45 % moins de maisons à vendre !


Bien sûr, ces chiffres ont un impact sur le prix de vente moyen des unifamiliales. Comme le disait mon précédent blogue, le prix médian des unifamiliales est à la hausse de près de 10 % cette année dans la région.


Vous songez à mettre votre maison à vendre ? Sachez que le contexte vous est actuellement favorable dans la région de Châteauguay.


L’addition de nouvelles propriétés à vendre sur le marché immobilier serait certes la bienvenue! Ainsi, après avoir chanté « il est où le vendeur », l’acheteur pourra cette fois chantonner « j’ai trouvé ma maison » !


Bonne semaine


67 vues

La passion de l'immobilier et des gens